06 153 520 85 dev@gedinode.fr

De nombreux changements majeurs modifient l’approche et donc la conception de la transformation digitale.

Le développement massif des moyens de communication nous apporte instantanément une quantité d’informations et les conséquences en sont multiples. En effet, chacun d’entre nous peut apprendre par soi-même au travers de contenus diffusés gratuitement, à tout moment, dans toutes les langues. Nous pouvons demander à distance à un collègue, un expert, recevoir un conseil, une alerte, une image, interroger un media radio, une TV interactive par téléphone et se déplacer en même temps dans le métro … Certain créent leurs propres écoles, un organe de formation, une startup en 3 clics de souris,  ils deviennent producteurs de contenus pour apprendre ou vendre aux autres. En bref, il semblerait que la notion de création, de formation soit de plus en plus assimilée à la notion de communication.

Autre conséquence, la naissance de nouveaux métiers qui gravitent autour de ces nouvelles technologies est constante. Cela fait perdre du sens aux entreprises et aux formations traditionnelles qui sont souvent ancrées sur des métiers en disparition. Dans cette mouvance, les employeurs ont du mal à recruter du personnel « clé en main ».

A partir de ces  éléments, toute personne est en mesure aujourd’hui, d’apprendre continuellement tout au long de sa carrière et de sa vie, afin de préserver son entreprise, son employabilité, de progresser professionnellement et de vivre au mieux dans un environnement en constante mutation. C’est à elle, d’être autonome et de manifester ces besoins … De la même manière, il est difficile pour un employeur, un responsable des Ressources Humaines ou un responsable de formation, de déterminer la pédagogie la plus adaptée aux « se formant », les modalités de cet « art » étant du coup très nombreuses.

Finalement la mise à disposition de solutions digitales et applications numériques de toutes formes auprès de tous les êtres décidant ou non de se les approprier est une bonne solution. Apprendre au quotidien, « butiner le ça » dont nous avons besoin est assez pratique…